English
Nuageux
3 °C

Politiques sur l’accès des médias aux zones publiques et réglementées

Une permission expresse n’est pas requise pour réaliser des activités médiatiques dans les zones publiques de l’aérogare. Toutefois, un appel de courtoisie au département des communications de l’entreprise afin de les renseigner sur les lieux où vous souhaitez effectuer vos activités ainsi que la raison de votre présence est toujours apprécié.

Veuillez noter qu’Edmonton Airports n’est pas responsable de ses occupants, incluant les magasins commerciaux et de vente au détail. Si votre reportage concerne ces compagnies, veuillez les contacter directement afin d’obtenir la permission de les filmer ou d’effectuer une entrevue.

Veuillez contacter les communications de l’entreprise pour plus de renseignements ou pour faire la demande d’accès particuliers

Politique sur l’accès des médias aux zones publiques

À quel endroit la présence des médias est-elle autorisée?

Vous êtes les bienvenus si vous souhaitez effectuer des entrevues, des vidéos ou prendre des photos dans les zones publiques et non réglementées de l’aérogare.

Veuillez vous assurer que :

  • Vos activités ne bloquent pas ou ne restreignent pas le mouvement des voyageurs et du personnel de l’aéroport ainsi que le flux de circulation normal
  • Tous vos câbles sont correctement collés au sol afin d’éviter que quelqu’un ne trébuche
  • Les sortes de secours et les voies d’évacuation demeurent libres en tout temps

À quel endroit la présence des médias est-elle interdite?

Il est interdit de vous immobiliser et de filmer dans les lieux suivants :

  1. Contrôle préembarquement
  2. Kiosques d’achat de billets d’avion ou d’enregistrement
  3. Derrière la zone d’enregistrement, près des carrousels de débarquement des bagages

Cette politique répond à la demande des compagnies aériennes et de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA). Les activités médiatiques peuvent causer une baisse du rendement des employés des compagnies aériennes ou porter atteinte à la confidentialité des passagers ou des renseignements affichés sur les écrans d’ordinateurs.

Politique sur l’accès des médias aux zones réglementées

L’accès à toute zone réglementée de l’Aéroport international d’Edmonton est encadré par les mesures de sécurité de Transport Canada.

Sous l’unique autorisation des communications de l’entreprise et escortés par du personnel autorisé, il se peut que des représentants des médias soient soumis au contrôle préembarquement afin d’accéder aux zones réglementées. Votre équipement et vous serez alors traités et inspectés comme si vous étiez un voyageur régulier.

Il est interdit de filmer ou de prendre des photos des gens ou des objets los du contrôle de sécurité préembarquement.

L’accès des médias à des zones réglementées est autorisé lors d’événements planifiés spécifiques, comme des vols inauguraux ou d’autres événements médiatiques semblables. Dans de telles situations, l’accréditation des médias et les dispositions d’accompagnement pour le personnel des médias sont généralement pris en charge par l’organisation responsable de l’événement.

Des zones réglementées existent également à l’extérieur de l’aérogare. L’accès à des zones réglementées dans le périmètre de l’aérodrome est sujet aux mesures de sécurité de Transport Canada.

Les demandes d’entrevues ou de prises de photos des médias dans les zones où des activités corporatives ou d’aviation générales ont lieu doivent être adressées au propriétaire de l’avion, à l’opérateur ou à l’agence responsable de la manutention. L’accès à l’entreprise ou aux intallations de l’aérodrome d’un occupant en particulier est sujet à ses propres politiques d’entreprise ainsi qu’aux mesures de sécurité de Transport Canada.

Stationnement des médias

Les médias doivent se stationner dans les zones Easy Parkade ou Value Park. Les communications de l’entreprise fourniront aux médias des bons de stationnement gratuits.

Pour l’accès à un stationnement pour une transmission en direct, veuillez prendre les arrangements nécessaires à l’avance avec le département des Communications de l’entreprise.

Veuillez noter que les médias choisissant de se stationner autre part ou sans autorisation peuvent recevoir une contravention ou faire remorquer leur véhicule.